Luis Fernando Pérez

Luis Fernando Pérez

« Luis Fernando Pérez est un jeune pianiste qui n’hésite pas à suivre sa propre voie. Doté d'une technique extraordinaire et d’une inspiration particulièrement riche, il a un jeu qui regorge de couleur, de nuances et de vitalité, et qui en fait de toute évidence l’un des pianistes les doués et les plus singuliers de sa génération. ... ». Ainsi s’exprimait Bryce Morrison dans le magazine Gramophone, à propos de sa découverte de Luis Fernando. Élève de grands artistes et pédagogues comme Dimitri Bashkirov, Galina Egyazarova, Alicia de Larrocha et Pierre-Laurent Aimard, sa vie prend un tournant décisif avec l'enregistrement de «Iberia» d'Isaac Albéniz paru chez Verso : salué par la critique, et point de départ de sa reconnaissance internationale, et de sa consécration comme pianiste expert dans le répertoire espagnol.

Il est invité par des festivals prestigieux : Schleswig-Holstein, La Roque d'Anthéron, Sviatoslav Richter à La Grange de Meslay, les Jacobins à Toulouse, Santander et Grenade, la Quincena Musical Donostiarra et le Musika-Musica de Bilbao. Il a joué comme soliste avec les orchestres Symphonique de Barcelone et National de Catalogne, le Royal Philharmonic de Galice, le Symphonique de Bilbao, le Symphonique de la Principauté des Asturies, l'Ensemble Orchestral de Paris et celui de Kanazawa, la Sinfonia Varsovia, le Symphonique d’Euskadi, le Symphonique de RTVE, les Orchestres de Chambre Franz Liszt de Budapest et de Mannheim et l’Orchestre National d'Espagne. Il a joué sous la direction de José Ramón Encinar, Antoni Ros Marbá, Günther Neuhold, Wilson Hernanto, Kazuki Yamada, Jean-Jacques Kantorow, Peter Fraas, David Lockington, Alexis Soriano, Enrique García Asensio, Carlo Rizzi et Jésus López Cobos.

Sa technique pianistique d’une grande virtuosité, non dépourvue d’accents de liberté quand il le faut, fait jaillir de ses interprétations une multitude de couleurs sonores, de nuances d’émotion et de vitalité, qui permet au public de dépasser toute complexité et de lui révéler le ravissement d’une expression intuitive et éclatante.

« Chaque note est un mot, mais nous ne savons pas quel est ce mot. Il faut imaginer et en trouver le sens en soi-même ». Avec ces mots dédiés à l’œuvre de Chopin, Luis Fernando témoigne de sa maturité artistique et professionnelle, que les prix Franz Liszt-Italia, Enrique Granados de Barcelone (Prix Alicia de Larrocha) et la Médaille Albéniz avaient déjà révélée. La critique française le distingue pour son apport au renouveau de la musique espagnole : Scherzo, Disque Exceptionnel ; Classica, Choc du Disque et Choc de l'Année ; Diapason d'Or.

Luis Fernando Pérez est Professeur de piano à l'«Academia Marshall» (Barcelone), dans la classe «d’Interprétation musicale» à la Universidad Europea (Madrid) et Professeur titulaire de piano au Centro Superior Katarina Gurska. Ses prochains engagements le conduiront à Madrid, Valencia, Bilbao, Alicante, Barcelone, Oviedo, Gijón, Saint-Jacques- de-Compostelle, Palma de Mallorca, Bordeaux, Tokyo, Toulouse, Istanbul, Paris, etc.

Evènements auxquels cet artiste a participé