Jean-Yves Thibaudet

Jean-Yves Thibaudet

Le pianiste Jean-Yves Thibaudet continue à enthousiasmer le public du monde entier avec son style élégant, les couleurs profondes de son jeu et une technique brillante. Ses interprétations mêlent une virtuosité magistrale à une expressivité poétique et lyrique, avec lesquelles il s'approprie l'oeuvre du compositeur. Recherché par les orchestres, chefs d'orchestres, festivals et autres musiciens pour sa souplesse et sa sensibilité artistique, également prolifique au concert comme au disque, il reste salué par la presse comme « l'un des meilleurs pianistes au monde ».

Sur le plan international, après une saison estivale 2009 riche en concerts dans les plus grands festivals européens et américains, avec des orchestres tels que Philadelphie, Boston, Los Angeles, Cleveland et le Simon Bolivar Youth Orchestra, la saison 2009-2010 de Jean-Yves Thibaudet est marquée par des tournées en Australie avec le London Philharmonic Orchestra (octobre 2009), en Europe et en Amérique du Nord avec le Helsinki Philharmonic Orchestra (novembre 2009), le Rotterdam Philharmonic Orchestra (février 2010, avec un concert à l'Avery Fisher Hall à New York le 17 février), le Royal Liverpool Philharmonic (mars 2010) et l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg (avril 2010). D'autres concerts sont prévus à l'étranger cette saison, avec le Hong Kong Philharmonic, le Berner Symphonie-Orchester, le Museumorchester Frankfurt, le Danish National Symphony Orchestra, l'Orchestre de la Suisse Romande, le Norddeutscher Rundfunk Sinfonieorchester, le Castilla y Leon Symphony Orchestra, le Gelders Orchestra et le Sinfonieorchester des Westdeutschen Rundfunks. Les concerts de Jean-Yves Thibaudet aux Etats-Unis comprennent le Los Angeles Philharmonic, le National Symphony Orchestra et les orchestres symphoniques de Dallas, Pittsburgh, Chicago, Baltimore, Atlanta, Cincinnati et Nashville. Pianiste éclatant en récital, Jean-Yves Thibaudet se produira au Carnegie Hall le 15 décembre 2009, ainsi qu'à Ann Arbor, Michigan et à Seattle, Washington. En mai 2010, M. Thibaudet débute une tournée américaine avec le Los Angeles Philharmonic et le nouveau Directeur Musical Gustavo Dudamel, au cours de laquelle il présentera « L'Age de l'Anxiété » de Bernstein à San Francisco, Nashville, Washington, New York et Newark (New Jersey).

Jean-Yves Thibaudet enregistre en exclusivité pour Decca, qui a sorti plus de 40 de ses albums. Il s'est vu attribué le Schallplattenpreis, et a été distingué par le Diapason d'Or, le Choc de la Musique, un Gramophone Award, deux Echo Awards, et un Edison Prize. Son dernier enregistrement Saint-Saëns, Piano concertos Nos. 2&5 avec l'Orchestre de la Suisse Romande, sort à l'automne 2007 et fait suite à l'album, Aria-Opera Without Words sorti en février 2007 et inspiré par l'amour et l'admiration qu'a l'artiste pour la voix humaine, « le meilleur vecteur de l'expression en musique. » Ce disque présente des transcriptions d'airs d'opéra de Saint-Saëns, Strauss,Gluck, Korngold, Bellini, J. Strauss II et de Puccini. Certaines des transcriptions sont de Mikhashoff, Sgambati, Brassin et d'autres de Jean-Yves Thibaudet lui-même. En 2005, il a été le soliste de la bande originale du film d'Universal Pictures Orgueil et Préjugés, nominée pour l'Oscar 2005. Le CD des Burlesques de Strauss avec l'Orchestre Gewandhaus de Leipzig est sorti la même année. Parmi ses autres enregistrements figurent L'Oeuvre complète pour piano de Satie, et un hommage à deux géants du jazz : Réflexions sur Duke : Jean-Yves Thibaudet joue la musique de Duke Elligton et Conversations avec Bill Evans en hommage aux deux grands noms de l'histoire du Jazz.

Jean-Yves Thibaudet est né à Lyon en France, où il débute l'étude du piano à l'âge de cinq ans et fait sa première apparition en public à l'âge de sept ans. A douze ans, il entre au Conservatoire de Paris où il étudie avec Aldo Ciccolini et Lucette Descaves, une amie et collaboratrice de Ravel. A quinze ans, il gagne le Premier Prix du Conservatoire, puis trois ans plus tard les Young Concert Artists Auditions de New York. En 2001, la France le fait Chevalier d'Ordre des Arts et des Lettres. En 2002, Jean-Yves Thibaudet reçoit le Premio Pegasus du Festival de Spoleto pour son accomplissement artistique et son investissement de longue date auprès du festival. Sa plus récente distinction est La Victoire d'Honneur reçue en 2007, reconnaissance de toute une carrière, qui constitue le plus grand honneur décerné par les Victoires de la musique.