Bruno Ory-Lavollée

Bruno Ory-Lavollée

Bruno Ory-Lavollée est né en 1959 à Paris. Il habite dans cette ville qu'il aime, sur la Butte Montmartre, au pied du Sacré-Coeur.

Il exerce la profession de haut-fonctionnaire, tantôt à la Cour des comptes, tantôt dans le secteur culturel : il a notamment dirigé l'administration du Centre Georges Pompidou, ainsi que celle de la Comédie-Française. Passionné par l'impact des nouvelles technologies sur l'accès à la culture, il a publié plusieurs rapports et articles sur ce sujet.

Depuis 1992, il préside et assure la direction artistique du Festival des forêts où, dans la forêt de Compiègne, près de Paris, les spectateurs marchent en sous-bois avant d'entendre, dans des lieux chargés d'histoire, des artistes tels que Patrice Fontanarosa, Jean-Claude Casadessus, le quatuor Talich, Christian Zacharias, Emile Naoumoff et des créations de compositeurs comme Guillaume Connesson, Karol Beffa, Pascal Zavarro, Thierry Pécou.

Il joue du piano tous les jours depuis l'âge de six ans, aimant spécialement Bach, Liszt, Schumann et Schubert. Il a reçu sa formation musicale auprès de Marie-Rose Clouzot, puis de Jeannine Bonjean, à l'Ecole normale de musique-Alfred Cortot. En 1997, il a été finaliste du Concours international des Grands Amateurs de piano.