Amanda Favier

Amanda Favier

Amanda Favier, violoniste.
Amanda Favier est la plus jeune lauréate du Concours International J.S Bach de Leipzig.
Talent précoce, on la remarque à neuf ans dans son premier concerto en soliste, à onze ans salle Gaveau et à treize sur les bancs du CNSM de Paris dans la classe de Gérard Poulet. Après un Premier Prix de violon et un Diplôme de Formation Supérieure mention Très Bien, elle suit un Cycle de Perfectionnement parisien avant de parcourir l'Europe, s'enrichissant au contact du slovène Igor Ozim puis du regretté Sir Ifrah Neaman.
Ce métissage culturel fait d'elle une musicienne complête, qui, rapidement, glane une quinzaine de prix internationaux. Dès lors, ses voyages l'emmènent dans des salles prestigieuses (Gewandhaus de Leipzig, Concertgebouw d'Amsterdam, Victoria Hall de Genève, Théâtre des Champs-Elysées, Châtelet, Cité de la Musique à Paris) dans toute l'Europe, l'Amérique du Sud et l'Asie.
Chambriste recherchée, elle partage la musique avec des partenaires tels que : P. Amoyal, T. Adamopoulos, P. Muller, G. Sharon, M.Baglini, S. Chiesa, V. Mendelssohn, H. Joulain, C. Tiberghien, A. Queffelec, V. Aimard, F. Salque, E. Bertrand, P. Amoyel, D. Ciocarlie. Elle participe régulièrement à des Master-Class et à des jurys de concours internationaux.
Son travail a été honoré par le Prix Forthuny de l'Académie des Beaux-Arts. Plusieurs fondations l'ont soutenue dont la Banque-Populaire qui lui a permis, entre autres, l'enregistrement de son premier disque avec C. Tiberghien (Lyrinx, sonates de Janacek et Strauss). Révélation Classique 2004 de l'ADAMI, elle est élue Violon de l'ADAMI en 2007. Amanda Favier est l'invitée régulière des radios et télévisions françaises, notamment sur RTL, France-Musiques, Radio Classique, France 2 (Journal de 13h, Tandem) et France 3 (Toute la musique qu'ils aiment).
Son dernier disque des Quatre Saisons de Vivaldi a reçu le meilleur accueil : "Attention Talent" Fnac - disque du mois - Air France, "Coup de coeur" des auditeurs France-Musique... Il a été honoré du très convoité "Classique d'Or" RTL et a figuré plusieurs semaines en tête des meilleures ventes françaises.
Son violon de 1723, un très beau Matteo Goffriler, lui a inspiré un concert-spectacle original «De Venise à Venise, itinéraire d'un violon gâté» salué par la critique et programmé dans de nombreux festivals.