Abdel Rahman El Bacha

Abdel Rahman El Bacha

Abdel Rahman El Bacha a remporté le prestigieux Concours Reine Elisabeth de Belgique à l'unanimité, ainsi que le Prix du Public lorsqu'il avait 19 ans et demi.
Il choisit la France par affinités culturelles et entre au Conservatoire National de Musique de Paris dans la classe de Pierre Sancan. Il y obtient 4 Premiers Prix (piano, musique de chambre, harmonie et contrepoint).
Après le Concours Reine Elisabeth qui le propulse sur la scène internationale, il décide de prendre du recul afin d'accroître et d'approfondir son répertoire. Dès cette époque, la presse musicale le compare aux plus grands et souligne les qualités exceptionnelles de son jeu et son pouvoir d'émotion. Du Mozarteum de Salzbourg au Théâtre des Champs Elysées à Paris, du Concertgebouw d'Amsterdam à la Herkulessaal de Munich, il se produit dans l'Europe entière, en Russie, au Japon, en Amérique du Nord, Centrale et du Sud et au Moyen Orient.
Son vaste répertoire, riche d'une soixantaine de concertos, est principalement axé sur des oeuvres de Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Chopin, Schumann, Rachmaninov, Ravel et Prokofiev.
Des mains de Mme Serge Prokofiev il reçoit en 1983 le Grand Prix de l'Académie Charles Cros pour les Premières oeuvres de Prokofiev, son premier enregistrement paru chez Forlane. Pour le même label, il a gravé 3 Concertos de Bach, les 2 Concertos de Ravel, des oeuvres de Schumann, Ravel et Schubert. L'intégrale des 32 Sonates de Beethoven, saluée par la presse comme un « événement majeur », lui vaut un immense succès, tant au disque qu'en concert.
De Chopin, il a également gravé toute loeuvre pour piano seul, en 12 CDs. En mars 2002, il remporte un succès triomphal à Nantes avec cette dernière intégrale donnée de mémoire, par ordre chronologique, comme au disque, sur une durée de six jours consécutifs.